Quelle est cette tradition ?

Au 19e siècle, en Angleterre, est née une tradition affirmant que toute future mariée devait porter le jour de son mariage quelque chose de neuf, de vieux, d’emprunté mais aussi de bleu. Ces quatre éléments, auxquels s’ajoute un cinquième moins connu, sont considérés comme les clés du bonheur et de la prospérité.

Cette coutume provient de cette comptine :

“Something old,

something new,

something borrowed,

something blue,

and a silver sixpence in her shoe”

“Quelque chose de vieux,

Quelque chose de neuf,

Quelque chose d’emprunté,

Quelque chose de bleu ,

Et un penny d’argent dans sa chaussure”

 

Quelque chose de vieux représente le passé, le lien qu’entretient la mariée avec sa famille et donc la continuité de l’héritage familiale. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un bijou, comme des boucles d’oreilles, que vous possédez depuis des années.

 

Quelque chose de neuf symbolise la nouvelle vie qui débute et apporte le succès et la chance aux mariés. Vous obtiendrez facilement quelque chose de nouveau en achetant votre robe de mariée, votre voile, vos alliances, vos chaussures,…

 

 

Quelque chose d’emprunté est le signe de l’amitié et agit comme un porte-bonheur alors n’hésitez pas à demander aux femmes de votre entourage de vous prêter une barrette à cheveux, un bijou, une broche,… Cependant, cet objet devra appartenir à une mariée heureuse dans sa vie de couple.

 

 

Quelque chose de bleu exprime la fidélité ainsi que la pureté puisqu’elle correspond à la couleur de la Vierge Marie. Choisissez un objet discret tel qu’un mouchoir, une jarretière ou un simple ruban accroché dans vos cheveux.

 

 

« A Sixpence » était une pièce de 6 cents en Grande-Bretagne entre 1551 et 1967. Une pièce doit être portée dans la chaussure gauche de la mariée et est synonyme de richesse et de sécurité financière.

 

En plus d’apporter bonheur et chance pour les superstitieuses, cette tradition vous amène à intégrer, dans votre mariage, des objets personnels ayant une importance particulière. Alors, pourquoi ne pas craquer pour cette jolie tradition ? 🙂